Les québecois, ce sont nos cousins d'Amérique du Nord. Effectivement, on parle la même langue. Enfin, au départ... Car de temps en temps, on tombe sur des choses surprenantes.

Par exemple, l'autre jour, j'ai mangé un hambourgeois au caribou. Oui oui, un hambourgeois. Et oui, au caribou. Même que c'était super bon. Bon, lorsque la serveuse (ultra tatouée, mais passons) me l'a amené, elle m'a demandé si c'était bien pour moi le burger. Mais quand même.

Des fois, on tombe sur des expressions qui font sourire, voir carrément rire. Je vois régulièrement les panneaux indiquant les "gicleurs". Je ne sais pas ce que c'est, mais je dois pas avoir la même chose en tête qu'eux. L'autre jour, j'ai même vu une "chambre de gicleurs". J'ai mis un certain temps pour arrêter de rire. Pareil quand j'ai vu une société qui vend des containers de 1 à 40 verges. Pardon ?

Ils n'ont pas de panneaux "Stop", mais des panneaux "Arrêt". Ils n'ont pas de "pancakes" mais des "crêpes". Ils n'ont pas de "curry" mais des "carys". Ils disent "Bon matin" pour dire bonjour le matin, et "Bonjour" quand nous on dit au revoir. Ils ne vont pas faire du shopping, mais ils vont "magasiner". Et pour les titres de films, faut s'accrocher...

Ici, les serveurs et serveuses sont sympas. Très serviables aussi. En même temps, vu qu'une bonne partie de leur salaire est le pourboire que tu leur laisse, ça peut se comprendre. Généralement, c'est 15% du total si on est content.

On te tutoie très vite. Les serveurs, les gens dans la rue. Quand on te propose des frites, on te dit "tu veux tu des frites avec ?". On s'y habitue vite.

Des fois, on voit une personne poser une question en anglais, et la personne en face répondre en français. C'est normal, ici, à Montréal.

Les gens font la file lorsqu'ils attendent le bus, et montent les uns après les autres. Les gens ne se bousculent pas pour monter dans le métro. On ne se klaxonne pas à tout va.

Le seul truc chiant que j'ai vu pour le moment, c'est que les taxes (genre l'équivalent de la TVA, sauf qu'il y en a deux différentes) ne sont presque jamais incluses dans les prix affichés. Du coup, c'est un peu déroutant pour le nul en maths que je suis.

En tout cas, c'est vachement bien ici, à Montréal. Moi, je sens que je vais m'y plaire.