Lorsque j'atteris a Budapest, il est 19h30. Il fait encore chaud. En ayant quitte la grisaille et le froid irlandais, ca fait du bien.

Je prends un taxi a l'aeroport, direction mon auberge. Mon chauffeur ne parle pas anglais. Il baisse le son de sa musique pour ne pas me deranger. C'est le dernier album d'AC/DC qui passe, alors je lui fais signe de laisser le son fort. Il a l'air content.

Je vais deposer mon sac dans l'auberge de jeunesse que j'avais reserve, puis je pars rejoindre des amis qui font un apero sur l'ile de Margit. Quelques bieres, un peu de Fröccs (melange de vin et d'eau petillante), des amis qu'on a pas revu depuis 1 an, et c'est la bonne soiree assuree !

Le lendemain matin, direction l'ile de Obuda pour poser nos tentes a l'emplacement prevu, et garder de la place pour les amis. Puis visite de Budapest avec une partie du groupe de la veille.

Vue Budapest

Le lendemain, apres avoir passe la journee a boire des bieres avec des amies hollandaises retrouvees par hasard sur le festival, anniversaire d'une amie dans un bar de Budapest, le Szimpla Kert.

Szimpla Kert

Le lundi, le festival ouvre reellement ses portes. Les festivaliers arrivent, les copains qu'on attendait aussi. Retrouvailles, fiesta.

Les concerts commencent le mercredi. J'ai vu beaucoup de groupes, mais mes concerts preferes ont ete :

  • Ska-P
  • Fatboy Slim
  • Birdy Nam Nam
  • Haydamaky
  • The Prodigy
  • DJ Click
  • N&SK
  • Babylon Circus
  • Besh o droM
  • The Offspring

Mention speciale a un des DJ de la Meduza qui a passe The Man With The Red Face et Crispy Bacon de Laurent Garnier. J'ai encore cette sensation de Meduza quand mon iPod sort ces titres en shuffle.

Petit (gros ?) bemol, je me suis fait voler mon portefeuille pendant le concert de Prodigy par un pickpocket.

A la fin du festival, certains ont ete plus vaillants que d'autres et ont ferme le Dalmat, a 7h00.

Apres 1h30 de sommeil, on commence a demonter les tentes et il est temps de partir :(

Groupe

Laurent, un gars rencontre pendant le festival, passe par Bratislava. On decide de faire la route ensemble.

Bratislava est une tres jolie ville. Le centre est tres petit, ce qui rend la visite a pied agreable.

Je ne recommande pas le Slovak Pub. Ils m'ont servi un plat avec du chou qui n'etait pas bon, qui m'a conduit a une intoxication alimentaire.

J'ai ensuite pris le train de nuit direction Varsovie. Deja malade grace au chou perime, j'ai pris un gros coup de froid a cause de la fenetre du train qui ne fermait pas.

Lorsqu'on s'est rapproches de Varsovie, le couple qui partageait la cabine avec moi a voulu m'aider a descendre a la bonne station de train de Varsovie. La femme ne parlait pas anglais, et moi je ne comprends pas le polonais. Mais on a quand meme reussi a se comprendre et j'ai pu descendre a la bonne gare.

Une fois arrive a Varsovie, assez malade, j'ai pu un peu visiter la ville. Neanmoins, j'ai surtout passe du temps au lit avec de la fievre. Le medecin polonais qui est venu me voir etait tres sympa, et m'a donne de quoi tenir le choc, meme s'il m'a recommande de ne pas voyager.

Je recommande la visite de la vieille ville et les jardins sur les toits de la bibliotheque universitaire.

Le voyage en bus de nuit entre Varsovie et Vilnius etait un enfer. J'avais de la fievre, et dormir assis dans un car n'est pas ideal.

Vilnius est une jolie ville. De nombreux espaces verts sont repartis dans le centre. C'est une ville tres agreable.

J'aime beaucoup cette coutume qu'on les couples d'attacher des cadenas aux ponts afin de symboliser leur amour.

Riga est une jolie ville, mais j'ai beaucoup moins aime. C'est aussi une ville extrement chere si on la compare a Vilnius ou Tallinn.

Tallinn est tres sympa aussi. Le centre historique est agreable a visiter, et on y trouve plein de restaurants.

Enfin, j'ai pris le ferry direction Stockholm.

Bilan des vacances :

  • Un portefeuille vole
  • Les plus jolies filles d'Europe de l'Est sont a Bratislava
  • Les plus jolies filles de la Baltique sont a Tallinn
  • Il ne faut pas manger au Slovak Pub
  • Je me verrais bien vivre a Bratislava

Bon, et l'annee prochaine, je vais ou ?