Donc, il y a quelques temps, j'ai passé un entretien pour bosser chez un grand nom de l'informatique à Dublin. Après un entretien technique en français qui s'est bien passé et un entretien ressources humaines en anglais où le contact a été tellement bon que j'ai fait rire la recruteuse, je me retrouve rappellé pour être embauché 2 heures après avoir raccroché.

Le boulot étant une excellente occasion d'apprendre des choses dans le domaine des serveurs et le salaire étant très bon, je décide de poser ma démission.

Mon patron ne s'y attendait pas du tout. Mais bon, devant le descriptif du poste, il ne peut que me dire que c'est une bonne opportunité. Néanmoins, il refuse de négocier mon préavis tant qu'on ne m'a pas trouvé de remplaçant.

Ma nouvelle boite aimerait m'avoir le 30 janvier. Mais ça me parrait dur. On m'aurait apparement trouvé un remplaçant, mais il va falloir le remplacer avant. Ca veut dire qu'il formera son remplaçant avant que je puisse le former.

J'ai prévenu mon recruteur de la situation. Au plus tard, je commencerais là-bas le 27 février. J'attends avec impatience des nouvelles de mon patron actuel !