Avis d'un critique non averti

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, juin 19 2011

Partons au Canada #2

Hop, quelques nouvelles !

Après un premier refus de la part de ma société ("Non, ça nous coûtera de l'argent, et faut gérer avec l'inspection du travail), je me suis dit que j'avais rien à perdre à aller voir le directeur de ma business unit. Surtout qu'on s'entend bien.

Alors, après m'avoir dit (en riant) que je l'emmerdais à partir, on a discuté de mon projet. Et on a parlé de la rupture conventionnelle. Il m'a dit qu'il allait demander, mais que ça avait peu de chances d'aboutir. Dans la conversation, il me glisse que, bien entendu, l'augmentation qu'il m'avait prévue allait me passer sous le nez. Normal.

En retournant voir mon chef, je lui fais un petit compte rendu, puis lui explique le coup de l'augmentation. En riant, je lui dis que j'espère que ma prime annuelle n'est pas concernée. Il me regarde étonné, en me disant "Tu as une prime annuelle toi ?". Après vérifications, les ressources humaines ne m'ont pas mis sur le fichier des primes, donc mon boss, ayant comparé avec celui de l'année d'avant, où je n'était pas là, n'avait pas vu de problème.

Bref, retour dans le bureau du directeur, explication du problème, et du coup, je lui redis que je suis prêt à m'arranger financièrement.

Finalement, le deal est le suivant. Je ne touche qu'une partie de ma prime annuelle et j'obtiens ma rupture conventionnelle, si l'inspection du travail n'y dit pas non. Et ça m'arrange pas mal.

Du coup, je termine le 3 août, et ils vont même me verser ma prime annuelle que je devais toucher l'année prochaine, au prorata du temps passé. Elle est pas belle la vie ? :)

lundi, juin 13 2011

Le service selon Lufthansa

Je suis récemment parti à Kiev pour un week-end. Un enterrement de vie de garçon.

Lors du retour, je me suis dit que je ramènerais bien une bouteille de vodka. J'achète une vodka locale à 13€. On me l'emballe dans ces sacs hermétiques, qui permettent de passer les contrôles de sécurité des aéroports.

Mon vol retour avait une correspondance à Munich. On descend de l'avion, on repasse un portique de sécurité, avec un passage des bagages aux rayons X. Et là, l'agent de sécurité m'annonce "Ah mais non monsieur, ça va pas être possible".

Je demande des explications, étant donné que la bouteille est emballée dans le bon sac transparent avec scellé, avec la facture visible et en date du jour. La jeune femme de la sécurité, visiblement embêtée, m'explique que oui, c'est valable, mais uniquement à l'intérieur de l'UE. Ha, oui, effectivement, l'Ukraine, ça ne marche pas. Elle me renvoie vers le Service Desk de ma compagnie, afin de mettre la bouteille dans mon bagage en soute.

Une fois arrivé là-bas, la personne qui me reçoit m'explique que ce n'est pas possible, que ma valise est en transit direct entre Kiev et Paris, et qu'on ne peut pas y accéder. Elle me propose deux solutions :

  • Acheter un sac ou une valise et la mettre en soute. Je lui réponds que ça fait pas mal de frais pour une bouteille à 13€.
  • En souriant, elle me dit que je pourrais la boire. Effectivement, c'est une idée, mais non :)

Après 5 minutes de discussions, sa collègue, qui a entendu toute la conversation, a une idée. Elle me propose de me donner un sac qui appartenait à un client, mais qui a fait l'objet d'une demande de remboursement car il a été abîmé. Elle me demande juste de ne pas faire le même type de demande une fois arrivé à Paris.

Elle me donne donc un grand sac de voyage, avec plein de journal pour emballer la bouteille. Je ressors, je repasse à l'enregistrement, où je tombe sur un mec super sympa, qui m'explique où boire une bière dans un beer garden, bien posé. Je vais tout de même rejoindre mes amis qui sont encore en zone d'embarquement.

L'ajout du sac offert par la Lufthansa ne m'a absolument rien coûté. Je mets au défi n'importe quelle compagnie aérienne d'offrir un service pareil. Chapeau !

mercredi, avril 20 2011

Partons au Canada #1

Bon, ça y est, plus question de faire machine arrière. Il y a 2 semaines, j'ai fait part à mon responsable de mon intention de démissionner. Oui, un 1er avril.

Au départ incrédule, il a fini par comprendre que je ne plaisantais pas. Il était tout embêté, le pauvre. Après avoir entendu que mes motivations étaient liées à la vie à Paris, il a quand même essayé de me proposer d'éventuels aménagements de mes conditions de travail. Mais ça n'est pas ce qui changera ma décision. Qui ne changera pas du tout, d'ailleurs

Bon, depuis, il m'a quand même dit que je pouvais changer d'avis. Deux fois.

J'en ai aussi profité pour lui demander si c'était possible d'obtenir une rupture conventionnelle, histoire de toucher le chômage, le temps de retrouver un job à Montréal. Il en a parlé à son boss, qui est d'accord sur le principe, mais qui veut savoir quelles sont les implications pour la société. Du coup, on attend un retour de la DRH afin de voir si je démissionne de manière classique, ou s'il y a moyen de s'arranger.

Wait and see !

jeudi, septembre 16 2010

Et en 2011, on fait quoi ?

C'est une bonne question, même si c'est assez tôt pour y penser. Mais vu mon projet, j'ai intérêt à m'y mettre maintenant.

En 2011, je me vois partir au Canada. Ou plutôt au Québec, pour être précis. Et pour le lieu exact, c'est Montréal que j'ai choisi.

Déjà, c'est moins simple que de partir en Irlande. Il faut un visa. Entre tous les types de visas possibles, j'ai décidé de partir sur le "travailleur qualifié". Ça se passe en plein d'étapes.

Vu que je commence à peine mes démarches, je vous tiendrais au courant au fur et à mesure. En tout cas, c'est parti !

lundi, mars 1 2010

Des idées plein la tête

Avec les aventures qui me sont arrivées récemment du côté perso, je me retrouve à faire un petit bilan de ma vie, de mes envies, de mes rêves et de ma situation actuelle.

Du coup, j'ai une idée de projet qui peut me permettre de me réconcilier avec tout ça.

Je n'en dis pas plus pour le moment, mais comme disait une amie : "Watch this space" :)

mardi, février 2 2010

Retour à Paris : Ouch...

Après 2 semaines 1/2 passées à Paris, il est l'heure de faire un petit bilan.

  • Le changement de rythme est très dur. Ça court dans tous les sens, ça pue le stress. Dur...
  • Les gens sont désagréables de manière générale.
  • J'arrête pas de faire la fête. C'est cool :)
  • Je revois plein de gens que j'avais pas vu depuis longtemps
  • Mon appartement commence à prendre forme. Il va encore me manquer pas mal de meubles, mais ça commence a aller beaucoup mieux.
  • Le boulot n'est pas super évident, mais j'apprends beaucoup
  • Mon équipe est sympa
  • Mon boss est désorganisé au possible

Pour l'instant, le bilan est assez mitigé. A voir ce que ça donne par la suite.

vendredi, décembre 18 2009

Elle est pas belle la vie ?

J'ai eu une bonne nouvelle cette semaine.

Alors que je stressais pour ma recherche d'appartement, ma nouvelle societe me paie des services d'une societe de relocalisation. Ils m'ont demande mes attentes, et vont donc chercher les appartements, me faire visiter tout dans un temps record.

De plus, ils vont m'aider a monter le dossier pour obtenir l'aide du 1% logement avec loca-pass et mobili-pass. Ce qui veut dire ne pas avancer la caution ni les frais d'agence, mais les rembourser tous les mois, ainsi que d'avoir un garant solide.

Ca m'enleve un poids de folie par rapport a mon retour. Ce qui fait que j'aurais peut etre le temps de trouver un appartement dans les temps ! :D

dimanche, septembre 13 2009

Mes vacances 2009

Comme je l'avais annonce, mes vacances 2009 m'ont fait passer par Budapest, Bratislava, Varsovie, Vilnius, Riga, Tallin et Stockholm.

Petit resume de l'aventure...

Lire la suite...

vendredi, août 7 2009

Les vacances, c'est parti !

J'en avais parle dans un billet precedent, cet ete, je fais un tour d'Europe Centrale, des pays Baltes et de la Suede.

Et bah c'est parti !

A dans 3 semaines :)

jeudi, juillet 2 2009

Weekend du cote de Prague

Ca faisait longtemps que je voulais y aller. C'est chose faite. Et j'ai pas ete decu.

Lire la suite...

lundi, mai 25 2009

Un weekend a Cracovie

Je reviens tout juste d'un weekend a Cracovie avec des amis.

On arrive a l'aeroport et on decide de prendre un taxi pour aller en ville. Emilia, polonaise, est chargee de la communication avec les locaux, donc elle explique au taxi ou on va aller. Le mec demarre, c'est parti. En tout cas, il a l'air presse, vu la vitesse a laquelle il roule. Et en ville, c'est encore plus impressionnant...

On a loue un apparterment avec 3 chambres dans le centre de Cravovie. Une avait un lit double, deux autres avaient deux lits simples. Du jeudi soir au dimanche midi, 900 PLN (environ 200 euros) pour 4. On pose nos affaires, et hop, on part en ville pour manger un morceau. Il est tard, on trouve un truc a pizza ouvert. On mange, on se boit une biere, et on prend l'addition. Surprise. C'est vraiment pas cher. 30 euros a 4 !

On va se boire un verre sur la place du marché puis au lit.

Le vendredi, promenade dans Cracovie. On a fait la vieille ville, on a mange polonais, on a pris plein de photos. J'ai beaucoup aime Wawel.

Le soir, on a bu des verres dans un bar appelle le Carpe Diem II. Le decor est fait de vieilles motos, la musique etait sympa. Puis direction le Łubu-Dubu, un club sur 3 etages, dans de grands appartements. La musique est variee suivant l'etage.

Samedi, direction Auschwitz. Visite assez dure, la realite du lieu et des atrocites s'y etant deroulees prenant vie.

Afin de se remonter le moral, direction le centre ville. On a mange un morceau puis re Łubu-Dubu.

Le dimanche, direction Wieliczka, une ancienne mine de sel. La visite vaut le coup. La partie la plus impressinnante est l'eglise.

On a fini par dejeuner a Kazimierz, le quartier juif de Cracovie.

Bilan : Ha la la, c'etait beaucoup trop court. Mais Cracovie est une ville tres vivante et sympa. Les prix sont extremement bas, donc je vous conseille vraiment d'aller y a faire un tour. Ca vaut definitivement le coup !

mercredi, avril 22 2009

Reserver un billet de train en Europe Centrale

Pour commencer, j'en vois deja plisser les yeux : "Europe Centrale ?" Oui, contrairement a ce qu'on a l'habitude de penser, la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie ne sont pas des pays d'Europe dite de l'Est, mais d'Europe Centrale.

Donc, en ce moment, j'organise mes vacances en Europe Centrale.

Et c'est pas evident... Trouver et reserver des vols, des auberges de jeunesse, des hotels, ca se passe bien.

Pour reserver un billet de train, c'est une autre histoire. Meme si on trouve relativement facilement des sites avec les horaires, il est impossible de reserver en ligne.

J'ai besoin d'un billet de train pour aller de Budapest a Bratislava, et d'un train de nuit pour faire Bratislava - Varsovie.

Apres avoir voulu reserver en ligne, j'ai envoye des emails aux differentes compagnies nationales. J'ai pu obtenir les tarifs par email. Fait amusant, un aller simple Budapest - Bratislava vaut moins cher qu'un aller-retour.

Neanmoins, pas de reservation possible par email ou par telephone. Il faut se deplacer. Et comment faire ? Heureusement que je connais des gens en Slovaquie pour reserver mon billet de train de nuit. Concernant le billet Budapest - Bratislava, j'irais l'acheter au debut de mon sejour, ca devrait aller.

On se plaint du site de la SNCF en France car il deconne regulierement, mais au moins, on peut reserver et payer en ligne de partout dans le monde sans probleme.

jeudi, avril 16 2009

Vacances 2009

Ca y est, j'ai decide ce que j'allais faire de mes vacances.

Outre le Sziget Festival, je vais aller faire une grande ballade en Europe. Voici le trace que je vais suivre :


View Larger Map

Les etapes se decouperont comme suit :

11 jours a Budapest
2 jours a Bratislava
2 jours a Varsovie
2 jours a Vilnius
2 jours a Riga
2 jours a Tallin
3 jours a Stockholm

J'ai deja trouve comment passer d'une ville a l'autre. Il me reste a confirmer les tarifs et reserver

jeudi, février 19 2009

3 ans deja...

C'est quand meme dingue comme ca passe vite. Deja 3 ans.

Je me revois encore arriver avec mes 2 valises. J'ai toujours l'impression que c'etait hier, meme si beaucoup de choses ont change ici entre temps.

La grande question, c'est pour combien de temps encore ? La situation economique du pays n'est vraiment pas au top, on verra combien de temps ma boite reste dans le coin avant de me/nous virer :)

En tout cas, happy birthday moi en Irlande :)

mardi, février 3 2009

Un petit tour par l'Allemagne...

Etant reste en contact avec Paula, une allemande rencontree au Sziget Festival en 2008, elle m'avait deja propose de venir lui rendre visite.

Ayant trouve des billets 20€ aller/retour tout compris, c'etait donc parti.

Arrivee le samedi midi a Weeze, je vais retrouver Paula a Dusseldorf. Elle me fait visiter la ville, puis on va faire un tour au zoo. Ensuite, resto, puis soiree avec des potes a elle. On se retrouve donc a 7 dans un bar, a boire des altbier, une biere ambree bien sympa. J'ai pas pu discuter avec 2 des gars car ils etaient pas super motives pour parler anglais. Mais les 3 filles et un gars etaient bien motives. Et, petite annecdote, lorsqu'une d'elles me demande si je parle un peu allemand, et que je reponds en allemand comme je peux, les trois filles font, en choeur et d'un air attendri : "Hoooooooooo, avec l'accent francais"

Le dimanche, mega Fruhstuck (le petit dejeuner allemand) puis depart pour Kohln. Apres une visite de Kohln et une visite d'un musee, direction Bochum pour passer la nuit.

Le lundi, depart pour Weeze. Et la, c'est le drame. Sur la route, c'est assez mal indique. Je fais Bochum > Dusseldorf. Apres 1h45 de route, je retrouve vers Essen, et je vois : Bochum : 17km. J'ai tourne en rond, et du coup, je loupe mon vol, car j'arrive a 8h et l'avion decollait a 7h.

Arrive a l'aeroport, on m'annonce que le vol suivant est mardi matin a 8h. Je prends le billet (75 euros) et je decide d'attendre pour pas avoir d'autre souci.

A l'heure actuelle, mon vol part dans 13h. J'ai passe 11h ici, mais je tiens le coup :)

C'est quand meme dingue a quel point le cerveau est une machine formidable. Je n#a pas touche a mon allemand depuis 2000. J'ai quand meme reussi a me debrouiller, a demander mon chemin et a commander a manger. Et j'avais plein de vocabulaire qui revenait au fur et a mesure du weekend. J'ai meme reve en allemand samedi soir.

Edit : Apres une nuit passe sur les sieges de l'aeroport (ou on peut s'allonger quand meme), j'ai un mal de dos fantastique. Mais je suis en vie. Plus que 30 minutes avant l'enregistrement. C'est passe plus vite que je ne le pensais !

lundi, décembre 8 2008

Stockholm

Le weekend dernier, je suis parti a Stockholm. Et j'en suis revenu charmé.

Je suis arrivé vendredi matin a l'aeroport de Skavsta. 1h20 de bus plus tard, me voici arrive dans la capitale de la Suede. Un saut dans le metro (assez compliqué d'ailleurs), me voila a Gamla Stan, la vieille ville. De nombreuses rues pavees et etroites, ce quartier touristique est tres charmant. Le petit marché de Noel tout en haut etait sympatique aussi.

La nuit tombe d'Un coup. Je jette un oeil a l'heure. Il est 15 heures. Pardon ? Je verifie l'heure aupres d'un passant. Oui, il est bien 15 heures ! Hallucinant.

L'ami qui me loge m'appelle pour m'expliquer comment le rejoindre chez lui. Un coup de metro, un coup de bus, et nous y voila. Son appartement immense et splendide. Il me presente sa femme et on file faire une course car il lui manque un ingredient pour le repas du soir. On arrive dans un supermarché et il prend un lecteur de code-barres. Et oui, on peut prendre soi meme ses articles, les scanner, et gagner du temps a la caisse.

Retour chez mon ami. Sa femme nous fait un pancake suedois avec des pommes et des lardons, un regal. Puis sortie en ville. On va rejoindre des amis de mon ami. On a fait 3 bars ce soir la, tous differents. Le premier etait un pub irlandais, le second un bar dans une galerie marchande (oui, au milieu de la galerie marchande, avec les magasins fermes autour !) et un bar avec de la house.

Le lendemain matin, petit dejeuner suedois avec du bon pain frais, des oeufs brouilles, du fromage... Excellent. Ensuite, on est partis visiter le musee du Vasa, un bateau qui a coulé juste apres sa mise a flots. Il a ete remonte a la surface apres 333 ans sous l'eau, puis restauré. Impressionnant. Le soir, nous somme sortis dans un bar a bieres. Puis on s'est retrouves a finir la soiree dans un bar ou tout le monde chantait. On trouvait de gros classiques, mais aussi pas mal de chansons suedoises, comme me l'a explique une fille avec qui on etait. Mention speciale pour le generique d'Alerte a Malibu quand meme :)

On est donc rentres assez tard. Le reveil a 7h pour ne pas louper mon avion a ete tres dur.

J'ai donc aimé :

  • La ville elle-meme, tres jolie
  • La diversite des lieux de nuit
  • Le niveau d'anglais des suedois, qui est impressionnant
  • L'accueil des suedois

J'ai moins aimé :

  • La nuit a 15h
  • Le manque d'intuitivité du metro

Mention speciale :

  • La beauté des suedoises :p
  • Le fait que ca soit les filles qui draguent :p

Stockholm est vraiment une ville a explorer. Je pense d'ailleurs y retourner en mars 2009. Des partants ? :p

lundi, août 4 2008

Chronique d'un weekend de galeres...

Y a des fois, on a vraiment pas de bol. Pour ceux qui croient au karma, la, j'ai recupere des points !

Lire la suite...

mardi, mai 27 2008

Reflexion du jour

"Dites Capitaine, le bateau, il serait pas en train de couler ?

- Mais non... Et puis écope au lieu de poser des questions bêtes !"

mardi, février 19 2008

Putain, 2 ans...

Je reprends la celebre phrase du Chirac des Guignols pour cette occasion : 2 ans en Irlande !

Je me revois, il y a 2 ans, debarquer avec mes 2 valises pour travailler chez HP. J'en ai fait du chemin depuis :

  • 2 employeurs
  • 3 postes differents
  • J'ai double mon salaire par rapport a ce que je gagnais en France

Je ne sais pas ce que l'avenir me reserve, mais ces 2 ans ont ete vraiment excellents de tout point de vue !

dimanche, décembre 9 2007

British Airways

La semaine derniere, j'etais en formation trois jours a Bracknell, a cote de Londres. Apres ma formation, je devais me rendre a Paris pour passer le week-end en France.

Ma societe a accepte de me payer le Londres-Paris a la place d'un Londres-Dublin. Ils m'ont donc trouve un vol British Airways qui collait bien avec mes imperatifs horaires.

Je pars de Bracknell a 14h45*, j'arrive a l'aeroport a 15h15. Je passe directement a l'enregistrement sur une borne electronique, je jete ma valise au bag drop et je passe la securite.

Une fois dans le duty free, je fais quelques achats puis je vais voir l'ecran qui va m'indiquer en quelle porte me rendre. Et la, la mention "Annule" a cote de mon vol...

Je file au guichet British Airways, on m'indique qu'on m'a transfere sur le vol de 18h35 et qu'on n'a pas d'informations sur le raison de l'annulation de mon vol. La personne me demande de repasser 20 minutes plus tard pour prendre mon nouveau billet.

20 minutes plus tard, billet en main, je me dirige vers la porte d'embarquement, je me pose, et j'attends... 18h... 18h20... 18h35... toujours rien...

A 18h50, on nous annonce qu'on va embarquer. On monte dans l'avion, 3 passagers manquent a l'appel, on doit sortir leurs valises de la soute. Puis le capitaine annonce qu'on a manque notre creneau horaire.

Resultat des courses, on decolle a 19h45 et on arrive a Paris a 22h00 au lieu des 19h35 qui etaient prevues sur mon vol du depart.

Effectivement, l'avion etait classe et les hotesses plutot jolies, mais c'etait la premiere et la derniere fois que je vole avec British Airways. Je compte meme leur faire un courrier, histoire d'essayer de grater un vol gratuit pour me faire mentir :)

* Toutes les heures sont en heure locale

- page 1 de 2