Avis d'un critique non averti

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories

mardi, janvier 5 2010

Voilaaaaaa, c'est finiiiiiiiiiiiiiiii

A l'heure ou ce billet sera publie, je serais sur le bateau en route pour la France.

Que dire de ces 4 ans passes en Irlande ?

  • J'ai appris beaucoup sur moi-même.
  • J'ai rencontré des tas de gens formidables, de tous horizons, qui me manquent ou vont me manquer.
  • J'ose penser que je suis plus ouvert au monde et aux cultures différentes.
  • J'y ai gagne un niveau bilingue en anglais.
  • J'ai eu une progression professionnelle que je n'aurais pas pu espérer en France.
  • Je me suis rendu compte que ma famille et mes amis me manquaient, que le temps que je passais avec eux etait beaucoup plus intense en rentrant peu, mais que ça n'était pas suffisant.

Cette aventure se termine. Mais c'est aussi le début d'une nouvelle aventure. Et pas des moindres. Paris, tremble, me voila !

mardi, décembre 15 2009

Irlande, la fin

Après quasiment 4 ans en Irlande, le moment est venu de partir vers de nouvelles aventures.

J'ai décroché un poste a Paris, dans une SSII, afin d'être Expert Technique. C'est un gros changement pour moi, car je n'ai jamais habité en région parisienne.

Je quitte mon travail en Irlande le 4 janvier au soir. J'ai un ferry le 5 janvier a 21h30, j'arrive chez ma mère le 6 janvier au soir. Le 7 janvier, je serais a Paris, en recherche active d'appartement. J'ai 7 jours ouvrés pour trouver un appartement (qui a dit "mission impossible" ?).

Mon budget de départ est de 800 euros, mais je peux monter a 1000 euros au besoin. Pour ce prix là , je recherche un F2 dans les 5e, 12e ou 13e arrondissements de Paris.

On verra bien ce que ça donnera. Je vous tiendrais au courant :)

jeudi, décembre 4 2008

Le Tax Office

J'ai ete tres surpris par la reactivite du Tax Office irlandais. C'est l'equivalent du service des impots francais.

Apres avoir eu la visite de conseillers du Tax Office a mon travail, il est apparu que je pouvais recuperer de l'argent par rapport au loyer que je paie. La personne me conseille donc de remplir le formulaire RENT 1 disponible sur le site du Revenue (qui gere les taxes).

Je remplis 3 formulaires car j'ai eu 3 logements differents en 2006 et 2007. Je lui rapporte les formulaires. On est mardi. Je repasse le voir pour une autre question le jeudi, il me dit qu'il a rentre les formulaires dans le systeme et m'annonce combien je vais recuperer : 690€ ! Ca c'est une bonne nouvelle :)

Le lundi suivant, j'ai recu l'argent sur mon compte.

Quelques jours plus tard, un autre virement de 314€. Je recois une lettre m'expliquant pourquoi quelques jours plus tard : J'ai paye trop de taxes en 2006 et 2007, ils me rendent donc de l'argent.

J'aime les impots irlandais. Ils me rendent plus de 1000€ avant Noel. Et je dois encore declarer mon loyer pour 2008 en janvier pour recuperer entre 350 et 400€.

lundi, janvier 28 2008

Interview publiee chez couleurfrance.net

Couleur France est une radio sur le web qui est principalement dediee aux francais expatries.

Tous les jours, dans la chronique Tranches de vie, un expatrie raconte son experience. Chili, Suisse, Roumanie, Estonie, tout y passe.

J'ai ete contacte pour parler de mon aventure en Irlande. Voici l'interview.

Couleur France
La chronique Tranches de vie

dimanche, décembre 23 2007

A l'aventure dans les Dublin Bus

Les bus de Dublin sont fantastiques. Jamais a l'heure, le bus sera toujours en avance ou en retard par rapport a l'horaire indique.

On peut voyager a l'aide d'un ticket prealablement achete, ou acheter son ticket au chauffeur. Mais attention, il faut avoir de la monnaie, le chauffeur n'ayant pas de caisse, il ne peut pas la rendre. On peut payer uniquement avec des pieces. L'idee est de mettre le compte exact dans un monayeur. Si on met plus, on a droit a un ticket de "refund". On se fera rembourser a l'office central des bus.

Les prix sont en fonction de la distance. Entre 1 et 3 arrets, on paie 1€, entre 4 et 7, c'est 1,40€, et ainsi de suite.

Mais pourquoi je vous explique ca ? Car hier soir, il m'est arrive quelque chose qui n'arrive qu'en Irlande.

Je monte dans le bus et je paie mes 1,90€ pour aller dans le centre ville. Je m'installe a l'etage et c'est parti. 5 arrets plus loin, le bus s'arrete et le chauffeur fait une annonce micro : "Les deux personnes ayant paye jusqu'a Stillorgan doivent descendre maintenant". Tiens, c'est la premiere fois que je vois ca...

Mais la ou ca se corse, c'est que personne ne bouge. Le chauffeur refait plusieurs annonces micro, le ton montant a chaque fois. Puis il annonce qu'on ne repartira pas tant que ces deux personnes ne seront pas descendues. Il dit aussi que la police a ete prevenue et qu'elle est en route.

Un passager monte et reexplique le probleme, mais visiblement, personne ne se sent concerne. Les gens devant descendre un ou deux arrets plus loin commencent a quitter le bus. Des passagers tentent de discuter avec le chauffeur, mais ca tourne a la dispute. Le chauffeur finit pas donner une description des deux personnes, mais il semblerait qu'elles ne soient plus dans le bus. Peut-etre sont-elles descendues a leur arret ?

20 minutes plus tard, l'incident est clos, et le bus reprend sa route...

Ca n'arrive qu'en Irlande, des trucs comme ca !

lundi, octobre 8 2007

Le Vehicule Registration Office

Mon seul contact avec l'administration irlandaise avait ete lorsque j'ai demande mon PPS number, en fevrier 2006.

Ce matin, alors que j'achete une moto, j'ai du aller au Vehicule Registration Office (VRO). C'est un passage obligatoire pour tout vehicule importe en Irlande.

La moto que j'achete vient d'Irlande du Nord, il me faut donc la refaire immatriculer. Deja, bonne surprise, les bureaux sont au nombre de deux dans Dublin, et loin de chez moi. Je prends donc le plus proche. Ensuite, les horaires, tout a fait adaptes aux gens qui travaillent : 09h30 – 12h45 et 14h00 – 16h00.

Je previens mon chef que je viendrais tard car je dois aller faire les papiers pour la moto.

Me voila donc devant le VRO a 9h45. Je rentre, je prends un ticket. Le numero 36 passe, j'ai le 41, ca devrait aller vite. Devant moi, trois guichets sont ouverts. Une petite fille passe son temps a courir en faisant beaucoup de bruits, les parents ne font rien, le temps semble ne pas avancer. 45 minutes (!!!) plus tard, c'est mon tour.

Je remplis le bon formulaire avec le fonctionnaire, tres sympatique d'ailleurs. Une fois cette formalite remplie, il entreprend de rentrer dans leur base de donnees les informations. Et la, tout bascule :
"Ha, on a pas le modele de votre moto dans la base. On va devoir faxer ca a l'office central, a Naas. Ils peuvent repondre en 1h ou dans l'apres-midi, on ne peut pas savoir. Allez prendre un cafe, revenez dans 1h".

Lorsque je lui explique que j'ai un metier et que je peux pas attendre plus que ca, il me dit que je peux aussi revenir un autre jour. Bon, va pour le cafe...

Une heure apres, je reviens, il est au telephone et me fait signe de m'approcher. Il a regle le probleme et on finit le dossier. Et il commence a calculer combien je leur dois. Il faut un rapide calcul et m'annonce 950€.

"Heu, excusez moi, mais sur le site, ils disaient 380€...
- Ha, mais regardez vous meme. Les 350 premiers centimetres cube, a 2€ chaque, puis 1€ les suivants. Si vous faites le calcul...
- Oui, mais si vous regardez la feuille la, c'est marque TVA... Pas la taxe d'importation...
- Heu, attendez... Hey Mary, ca marche comment pour les motos ? Ha ? Bon, vous aviez raison..."

Si je sais plus quoi faire, je peux bosser chez eux, ca a pas l'air bien dur...

Encore un peu d'attendre pour payer, puis avoir le papier qui va bien.

Resultat des courses : 2h30 pour faire la carte grise de ma moto. Meme l'administration francaise, ils sont pas aussi longs. Chapeau !

lundi, novembre 6 2006

Ici, on travaille efficace monsieur !

Je suis tranquillement dans ma chambre, en calecon, en train de trainer sur le PC. Il est presque 22h. On sonne a la porte.

Je me demande qui ca peut bien etre. Mon colloc etant en bas, je me dis qu'il va aller ouvrir, surtout que je n'attends personne.

Puis j'entends une voix avec un fort accent irlandais et pas mal de boucan. Me demandant ce qui se passe, j'enfile un pantalon (on sait jamais) et je descend. Je trouve un irlandais dans la cinquantaine avec un bleu de travail, une boite a outils et un paquet sous le bras dans mon entree. Le type me salue poliement et se dirige vers la cuisine.

Je demande a mon colloc ce qui se passe : "Il vient mettre la chaudiere aux nouvelles normes anti-incendie en vigueur". Je le regarde, surpris. Il me dit "Ne me demande pas pourquoi ca doit etre maintenant...".

Le type fait son boulot en 5 minutes. Il remplace un isolant dans la chaudiere, change la serrure de la porte d'entree, remballe ses affaires et conclut en disant "Desole pour l'heure tardive. C'est le seul moment ou on peut avoir les gens. Vous travaillez, si on vient le matin ou l'apres midi, ca vous bloque une demi journee. On vient le soir, comme ca, pas besoin de palabrer, le boulot est fait".

He bah ! C'est pas en France que ca arriverait, un truc comme ca !

mardi, septembre 12 2006

Le temps irlandais

On entend souvent parler du temps irlandais, repute pour etre mauvais.

En fait, le temps ici n'est pas aussi mauvais qu'on veut bien le dire, il est surtout tres changeant. Il n'est pas rare de passer d'un grand soleil a des pluies dilluviennes en 30 minutes.

On peut aussi parfois voir les quatres saisons dans la meme journee. C'est du vecu : soleil, nuages, soleil, nuages + neige, vent, soleil, nuages + neige, vent, pluie.

Lorsqu'il pleut, le plus souvent, ca ne dure pas tres longtemps. Generalement, 10 minutes de grosses gouttes et ca se calme. Si ce n'est pas le cas, on est parti pour des heures (jours ?).

Tout ca pour dire que si l'herbe est si verte ici, c'est qu'il pleut beaucoup. Mais on voit le soleil au moins une fois par jour !

vendredi, août 25 2006

Dublin way of life

Ce soir, je decide d'aller au cinema. Je pars de chez moi, direction le Luas. Sur la route, j'appelle mon "pote de cine" pour tenter de le trainer a la derniere seance de The Notorious Bettie Page. Sur la route, je me fais arreter par deux filles qui sont en train de regarder une carte. Je raccroche et j'essaie d'aider.

Une des filles a un rendez vous pour un appart, mais elle est perdue. L'autre passait pas la, elle essaie d'aider, mais elles ne trouvent pas. La premiere me demande de parler au type avec qui elle a rendez vous, car elle ne le comprend pas. Elle me file son telephone.

J'appelle le gars, j'obtiens l'explication (elle avait mal compris l'adresse), je la guide, et elle part, toute sourire, en me remerciant. Je me retrouve seul avec la deuxieme, on prend le Luas ensemble et on papote jusqu'au terminus.

Dublin, la ville ou un francais aide une bresilienne a comprendre un irlandais, et repart avec une chinoise en tram !

mardi, juillet 25 2006

Irlande : Les formalites pour s'installer ici

En parlant avec une personne interessee par l’Irlande, je me suis dit que ca pourrait aider du monde si je faisais un petit recapitulatif des formalites pour venir en Irlande :

  • Le PPS number : C’est comme le numero de securite sociale chez nous. Des qu’on commence a travailler, il est obligatoire. Il suffit d’aller au Social Welfare Office avec ses papiers et une adresse valide, de remplir un formulaire, et c’est parti. C’est tres important, car tout depend de ce numero. Compter 1 a 2 semaines.
  • Le compte en banque : Il vous faudra vos papiers, une lettre de votre employeur (qui justifie de votre adresse, car vous n’avez surement pas encore de facture a votre nom) et votre PPS number.
  • Le Tax office : En France, on a les impots a payer en fin d’annee. Ici, c’est preleve sur votre salaire. Pour que le Tax Office sache combien vous prelever, il faut remplir le formulaire P12 par votre employeur et l’envoyer au Tax Office. Bien entendu, dessus, il faut mettre le PPS. Tant que votre formulaire n’a pas ete traite par le Tax Office, vous etes imposes au maximum (42% au lieu de 20%). Mais une fois votre situation regularisee, ils vous rendent le trop percu. Compter 1 a 2 mois.
  • Location d’appartement : Souvent, on vous demandera une lettre de recommandation (employeur souvent). Pour la caution, compter 1 mois de loyer. Payez bien a temps, car ici, pas de longue procedure pour se faire mettre dehors. C’est tres rapide. Adresse a retenir : http://www.daft.ie

En gros, voila les formalites auquelles j’ai du faire face. Pas bien complique.

J'ai surement oublie des choses. Si vous avez des questions, posez les dans les commentaires, j'ajouterais ces points dans le billet.

Update pour chaperonfou :

Je te deconseille Phoenix Park, on m'en a parle en mal. Par contre, j'ai pas plus d'infos.

Concernant ce qu'on va te demander, si tu passes par Daft.ie, tu auras juste a payer le loyer et la caution. Par contre, un defaut de paiement et tu es dehors, c'est aussi simple que ca.

Pour la telephonie et internet, tu as plein d'offres, suivant ou tu te trouves. Si tu veux faire simple et deplacable, je te conseillerais presque Clearwire. Ca marche relativement bien, sauf entre 18h et 22h, car heure de pointe. Pour le portable, je suis chez Meteor.

Update pour Dalil :

Concernant les transports, on trouve des cartes comprenant le ferre (DART ou LUAS, mais pas les deux, et bus). Ca s'appelle Bus + LUAS ou Bus + DART. Ca existe au format semaine. Pour du plus long terme, je ne sais pas.

Update pour Reslane :

Pour ton salaire, utilise ce calculateur pour savoir combien tu as toucher. Il faut rentrer ton salaire annuel : http://www.esatclear.ie/~grabe/TaxCalc/TaxCalc.html Le sud est est tres bien frequente. Ou vas-tu travailler ? Pour pas trop cher, tu peux trouver une collocation a Bray.

jeudi, juillet 20 2006

Les arrondissements de Dublin

Vu le nombre de personnes qui cherchent dans Google "Arrondissements Dublin" et qui echouent ici sans rien trouver de concret, je vais donc rediger ce court billet.

Les arrondissements situes au sud de la Liffey sont pairs. Les quartiers sud sont plus cossus que les quartiers nord. Plus d'infos sur Wikipedia.

Personnellement, j'habite dans le 6e arrondissement, au sud donc.

Edit : Trouve par Zsolt, un collegue hongrois, voici la carte des arrondissements. Pour tous ceux qui passent ici et trouvent cette information interessante, laissez un commentaire ;)

jeudi, juillet 6 2006

Vivre la coupe du monde a Dublin

En France, je ne m'interessais pas au foot. Je jettais un oeil lors des gros evenements (la coupe du monde notement).

Depuis que je suis en Irlande, je ne rate pas un match des bleus. Mais surtout, je vais voir le match dans les pubs.

Petit resume du match de 1/2 finale entre la France et le Portugal :

On arrive 1h avant le coup d'envoi au Fitzsimmons, dans Temple Bar. Plus on se rapproche du pub, et plus on voit de maillots bleus, de drapeaux francais et de peintures bleu-blanc-rouge sur les joues. On voit aussi des drapeaux et des maillots portugais.

Le pub est plein. On se trouve une place pas trop mal et on attend le debut du match. Lorsque les equipes rentrent sur le terrain, c'est la folie dans le pub. Ca crie, ca chante. La marseillaise arrive, et la, tout le pub chante. C'est beau, ca prend aux tripes, on est contents d'etre la.

Le match commence, ca crie sur les actions, ca rale si l'arbitre a pris une mauvaise decision, ca siffle et ca hue lorsqu'une faute imaginaire est sifflee. Mais tout ca reste tres bon esprit, avec des discussions tres cordiales entre francais et portugais.

Penalty siffle en faveur de la France, tout le monde retient son souffle, but de Zizou, la folie dans le pub. Re chansons, ca saute partout, bref, les francais sont survoltes.

Un bref plan sur Aime Jacquet, et c'est reparti. La foule des francais part sur un "Merci Aime ! Merci Aime !".

La seconde mi-temps met la pression. Et plus la fin du match approche, plus les francais sautent et chantent.

Au coup de sifflet final, explosion de joie dans le pub, on saute dans les bras de son voisin qu'on ne connait pas, mais c'est pas grave. Puis, comme si on etait sur les Champs-Elysees, la foule des francais fete la victoire en plein Temple Bar, bloquand la circulation pendant une bonne heure. La Guarda a un oeil sur ce qui se passe, mais pas d'incident a deplorer, tout le monde est dans un bon etat d'esprit.

On papote avec les portugais, decus, mais toujours souriants. On fete la victoire autour d'un dernier verre de quelques pintes, et on va se coucher, car faut se lever pour bosser le lendemain.

Vivement la finale dimanche soir. Ca va etre dur lundi, quel que soit le score final !

mardi, juin 27 2006

Les bonheurs simples de la vie

Tout a l'heure, en faisant quelques courses au Spar, je suis tombe sur un truc... Un paquet d'emmental ! Bon, enmental irlandais, mais emmental quand meme. Des mois que ca me manque !

J'en ai mis dans mes pates ce soir, je fonds... Comme quoi, un petit peu de ce qu'on trouve a la maison, et on est heureux !

mercredi, juin 7 2006

ALCOOL – Les Irlandais sont de sacrés picoleurs !

Les Irlandais aiment peut-être trop la Guinness et le Jameson. Le rapport L'Alcool en Europe publié par la Commission européenne désigne l'Irlande comme l'un des pays européens les plus touchés par l'alcoolisme chez les adultes comme chez les jeunes.

La bière reste la boisson alcoolisée la plus consommée en Irlande (Photo: LPJ)

1675 euros par an. C'est ce que dépense en moyenne un foyer irlandais en alcool chaque année, ce qui place le pays en tête des pays européens pour ce type de dépenses.

Le rapport de la Commission européenne désigne l'Europe comme la région du monde où l'on boit le plus (11 litres d'alcool pur par adulte par an), mais indique que globalement la consommation d'alcool diminue. Sauf en Irlande qui, à l'inverse de la tendance européenne des trente dernières années, a vu sa consommation d'alcool par personne progresser de 25 % entre 1995 et 2000. Avec 15 litres d'alcool pur consommé par adulte et par an, l'Irlande occupe la troisième place du podium des pays les plus alcoolisés d'Europe derrière la République Tchèque et le Luxembourg.

Le pays où les adolescentes se saoulent le plus

Au pays de la Guinness, la bière reste largement en tête du type de boissons consommées, loin devant le vin et les alcools forts. L'Irlande fait partie des pays, avec le Royaume-Unis et la Finlande où le plus d'adultes se saoulent régulièrement : ils boivent plus de 5 pintes de bières ou 1 bouteille de vin en une seule occasion, au moins une fois par mois. Et il y a peu de perpectives d'amélioration puisque les jeunes boivent de manière aussi irresponsable que leurs parents. 33 % des adolescentes et 31 % des adolescents irlandais se saoulent au moins trois fois par mois! Ce pourcentage chez les filles place encore une fois l'Irlande en tête du classement. Triste record.

Merrill GOUSSOT (LPJ) Lundi 5 Mai 2006

Le Rapport "Alcohol in Europe"

Source : Lepetitjournal.com, le journal des francais a l'etranger

vendredi, mai 19 2006

De l'art de la conduite a gauche

Cette semaine, j'ai loue une voiture afin d'aller me promener dans la campagne irlandaise. Je me suis donc retrouve a conduire a gauche, avec le volant a droite. He bien c'est pas evident du tout.

Outre la drole de sensation procuree par le fait d'etre assis a droite, le principal probleme est de rester concentre pour rouler en permanence du bon cote de la route. Mais il m'est arrive plusieurs fois de me retrouver instinctivement a droite lorsque mon attention se relachait un peu, surtout dans des rues sans marquage au sol.

De plus, le fait de changer les vitesses avec la main gauche procure la sensation d'avoir le bras trop court pour changer les vitesses, voire de taper avec la main droite dans la portiere afin d'attraper un levier de vitesses qui n'existe que dans ma tete.

Si on ajoute a cela l'etroitesse de certaines routes du Kerry dans lesquelles on croise des bus et des camions lances a pleine vitesse, ca donne une experience riche en emotions.

On peut tout de meme noter que les irlandais sont plutot respectueux des limites de vitesses. Par contre, les petites routes de campagnes sinueuses limitees a 100km/h alors que je n'osais pas les prendre a plus de 60km/h dans les virages, j'ai comme un doute...

samedi, février 25 2006

Dublin, premières photos, quelques news !

Bon, j'ai pas vraiment eu le temps de prendre des photos, donc je poste ça ici, mais c'est vraiment nul.

Ma splendide chambre de Bed & Breakfast.

Le Saint Stephen's Green, petit parc à deux pas de la rue commerçante la plus animée de Dublin.

La Liffey, la rivière qui délimite le nord et le sud de Dublin.

J'essaierais de prendre plus de photos dans les prochains week-ends, car en ce moment, je suis en formation et j'ai pas mal de formalités pour m'enregistrer auprès de l'état irlandais, ouvrir un compte en banque, etc.

Sinon, au registre des bonnes nouvelles, j'ai trouvé un appartement sympa. Je vais être en collocation avec un collègue et sa fiancée. J'aurais une chambre avec une salle de bain rien que pour moi (c'est assez rare à Dublin pour être souligné) et je profiterais du salon et de la cuisine. C'est meublé et à entre 10 et 15 minutes de mon travail. C'est 600€/mois. Hé ouais, l'immobilier est très cher à Dublin...

J'emménage donc samedi prochain, et je passerais donc me premier week end à Dublin dans la foulée ! J'espère pouvoir prendre des photos (suivant le temps, qui n'a pas été trop mauvais la semaine dernière).

Au programme des formalités de la semaine, ouvrir un compte si j'ai recu mon PPS number (une sorte de numéro de sécu).

Sinon, l'équipe avec laquelle je bosse est très sympa. Bien que je sois le dernier arrivé, je suis déjà intégré dans les délires, on me propose des soirées. Ca ne présage que du bon tout ça !

Hé oui, j'ai une vie passionnante en Irlande :)

mardi, février 21 2006

Premiers pas a Dublin

Bon, j'etais un integriste des accents, mais avec les claviers QWERTY ici, on va les laisser tomber.

Alors, Dublin, c'est tres sympa. La ville est plutot jolie, les gens sont toujours prets a aider, la bouffe est pas mal du tout.

Du cote des choses moins sympa, tout est assez cher, pas moyen d'avoir un plan des bus, ca n'existe pas !

Je visite une chambre double jeudi soir, dans un appartement occupe par un gars de mon equipe. On verra la suite bientot :)

vendredi, février 17 2006

Irlande, c'est parti !

Alors ça y est. Mon patron a raccourci mon préavis, je finissais mon travail en France ce soir. Ca fait vraiment bizarre de quitter ces gens avec qui j'ai travaillé pendant plus de trois ans...

Dimanche, à 10h40, je prends l'avion, au départ de Beauvais, pour Dublin. On m'attendra à l'aéroport. On me montrera où se situe mon travail, puis on me déposera à 1,2km de là, dans mon bed & breakfast. Ensuite, j'irais sûrement faire un tour histoire de repérer les environs.

A partir de lundi matin, je commence une formation de 2 semaines avec les nouveaux arrivants. J'espère y rencontrer des gens sympa.

En tout cas, c'est la dernière ligne droite !

Ce blog sera mis à jour de temps en temps depuis des cybercafés au départ, puis de chez moi quand j'aurais un chez moi avec un PC et le net. J'espère que ça sera vite le cas.

A bientôt !

dimanche, février 5 2006

Irlande : Checklist à J-15

Le temps passe à une vitesse ! Petite checklist histoire de voir où on en est :

  • Démission : posée depuis fin décembre
  • Raccourcissement de préavis : Pas de nouvelles, mais je commence la formation de mon remplaçant demain matin, et pendant 15 jours. Puis je serais en intercontrat. J'aurais sûrement ce raccourcissement de préavis.
  • Contrat de travail irlandais : Pas encore reçu, il devrait arriver dans la semaine
  • Billet d'avion réservé par la société : Ok, vol du dimanche 19 février à 10h40
  • Chambre en Bed & Breakfast : Ok, réservation faite ici. Ca a l'avantage d'être à 1,2km de mon boulot et d'être sur les lignes de bus pour le centre.

Cette semaine, j'essaie de faire signer mon raccourcissement de préavis à mon patron !

jeudi, janvier 26 2006

Irlande, une date !

Suite aux nombreux reports de l'arrivée de mon remplaçant, j'ai pris les devants.

Je suis allé voir mon responsable chez le client en lui demandant de me rendre un service. Il devait dire à mon employeur qu'il souhaitait me libérer le 17 février au soir. Ce qu'il a fait. Du moins, c'est ce qu'il a dit au directeur informatique. Qui a accepté !

Maintenant, j'attends que mon employeur me confirme que je serais bien libéré le 17 février. Mais le connaissant, il va sûrement ne m'en parler que la veille.

En attendant, j'ai contacté mon futur employeur en Irlande. Ils ont mis en route la procédure de "relocalisation". Je serais contacté très prochainement afin de définir mes horaires d'avion, le lieu où je vais vivre pendant 4 semaines, mon heure d'arrivée le premier jour, etc...

Dans à peine plus de 3 semaines, je serais donc à Dublin !

- page 1 de 2